La connaissance du métier

Le contenu du métier d’orthophoniste est vaste, complexe et en constante évolution.

Il ne s’agit bien sûr pas pour ces épreuves d’admission d’être orthophoniste avant l’heure.

Pour autant – et ce quelque soit la modalité de sélection de la/des école(s) que vous souhaitez intégrer (tous les détails ici) – les jurys apprécient une connaissance précise et concrète du métier.

J’apprends ainsi aux étudiants à parler de l’orthophonie de manière renseignée, vivante et illustrée. Ce discours doit pouvoir être synthétique ou développé, l’idée restant évidemment de s’adapter aux questions du jury.