Nouveautés 2020

Lu sur le site de l’etudiant.fr et sur le site partenaire Qcmplus.fr :

« La réforme de l’accès aux études d’orthophonie se précise. Les épreuves écrites et orales laisseront progressivement place, à partir de la rentrée 2020, à un dossier de candidature unique couplé à un oral revisité.

À l’horizon 2021, le concours pour devenir orthophoniste (le professionnel de santé qui rééduque les troubles de la parole), aujourd’hui composé d’épreuves écrites et orales, sera définitivement remplacé par un dossier de candidature unique et un tout nouvel entretien oral.

C’est le principal changement défini par la réforme. Toutefois, les formations et les ministères concernés débattent encore des modalités d’admission à l’heure où nous rédigeons cet article, donc rien n’est encore établi définitivement.

2020, ANNEE DE TRANSITION

L’année 2020 sera une année de transition, avec deux modalités d’accès différentes. Chaque candidat seralibre de choisir l’une ou l’autre de ces voies. A priori, les étudiants inscrits en classe préparatoire en 2018–2019 ou 2019–2020, opteront pour le concours historique (environ un tiers du numerus clausus). À l’inverse, les néo-bacheliers choisiront plutôt l’admission sur dossier de candidature et entretien oral (deux tiers des places ouvertes), comme les générations suivantes.

Les nombreux étudiants inscrits en prépa en 2018–2019 pourront ainsi se présenter deux années de suite (en 2019 et 2020) au concours historique, comme le font aujourd’hui un certain nombre de candidats. La promotion suivante aura, quant à elle, la possibilité de passer ce même concours en 2020. En cas d’échec, une deuxième chance lui sera offerte via le processus d’admission nouvelle génération.

DES ATTENDUS… TOUJOURS ATTENDUS

L’orthophonie intègrera Parcoursup dès 2020. Si le dossier de candidature comportera les éléments habituels (notes de première et terminale, appréciations des professeurs, projet de formation motivéexpériences diverses et variées), les attendus nationaux communs aux 20 centres de formation, et notamment les connaissances et les compétences évaluées à l’oral, demeurent la grande inconnue. Elles seront publiées sur Parcoursup à l’automne 2019.

PLUS DE REGROUPEMENTS, MOINS DE FRAIS ENGAGES

Sur le modèle des 336 IFSI (instituts de formation en soins infirmiers), le gouvernement souhaite créer des regroupements territoriaux rassemblant les 20 centres de formation en orthophonie. Au sein de chaque regroupement, un seul établissement recrutera via le concours historique lors de l’année de transition(2020).

Ces regroupements auront notamment pour effet de réduire de manière significative les dépenses liées aux concours (inscriptions, transports, hôtels), pour les nombreux candidats qui viseront plusieurs formations au sein d’un même territoire.

UN NOMBRE DE VOEUX MAXIMUM

Autre changement majeur : la mise en place d’une régulation du nombre de candidatures. Demain, un même candidat ne pourra plus candidater qu’à un certain nombre de formations la même année. Un système de vœux et sous-vœux sera mis en place sur Parcoursup.

L’objectif de cette régulation est de réduire le nombre de places vacantes dans certaines formations, alors même que la filière est globalement très sélective. »